S’adapter à la hausse de la population

SUD OUEST

Publié le par Christine Réglat.
S’adapter à la hausse de la population
Le maire, Pascal Lavergne, lors de la cérémonie des vœux
PREMIUM

La présentation des vœux pour la nouvelle année a eu lieu vendredi au foyer municipal en présence des élus de la commune, de Christelle Dubos, députée de Gironde, de Bernard Castagnet, vice-président du département, de nombreuses autres personnalités politiques et des monségurais venus nombreux assister à cette traditionnelle cérémonie.

Le maire a dressé le bilan de l’année passée avec tout d’abord de nombreuses réalisations au titre des travaux malgré le contexte difficile dû à la baisse des dotations de l’état et grâce à l’investissement des services techniques et administratifs de la commune.

Il y a eu, en 2017, la rénovation de l’espace jeux du jardin public et des anciens abattoirs pour les transformer en ateliers techniques, la réalisation de la voie piétonne pour l’accès au centre Jean-Bernard, la réhabilitation des logements place du 8-Mai avec isolation et installation du chauffage central au gaz avec le concours du Siphem, le réaménagement du cimetière, l’aménagement d’une cuisine au pôle sportif, et la restructuration de l’espace d’accueil de la mairie…

Huit nouveaux commerces

Avec 1 630 habitants (selon le tout dernier recensement de 2017), la population en hausse traduit l’attractivité de la commune qui s’accompagne d’une baisse des immeubles vacants en centre-bourg (il n’y en a plus que 30, le maire a souligné à ce propos la nécessité de mettre les moyens sur cet habitat) et d’un essor important de l’activité commerciale qui a vu la création de huit commerces dans l’année avec La Choco-Latine, l’auberge de la Pièce de bœuf, le bar du Commerce, la boutique de bijoux fantaisie, la Petite Maison des bonbons, le salon esthétique Vidas’Beauty, le bar à vin La Barrique et la fillette, et la toute dernière agence immobilière L’adresse. Pascal Lavergne a rappelé que la commune s’inscrit au sein du plan intercommunal avec beaucoup de nouvelles compétences qui sont attribuées aux 41 communes de la nouvelle Communauté de communes du Réolais en Sud-Gironde tant au niveau de l’urbanisme (la mise en place de la deuxième modification du PLU nécessitera des enquêtes publiques) que du Gemapi (NDLR : Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations) avec de nouvelles taxes prévisibles.

Un stationnement à revoir

En 2018, les investissements se poursuivront avec les travaux de mise en accessibilité de la mairie, l’aménagement des ateliers techniques, l’extension du réseau d’assainissement collectif sur la route des Jardins et la route des Lavoirs et la rénovation de la voirie sur la suite de la porte du Drot jusqu’à la place des Tilleuls et la rue Franklin…

La commune devra également envisager la réorganisation du stationnement qui devient problématique dans la bastide.

Pour clôturer la cérémonie, le maire a remis la médaille de la Ville à Jean Périnotto, président et fondateur de la section vélo loisirs tourisme du Sporting Club Monségurais qui a aujourd’hui 40 ans d’activité sportive pour tous à son actif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *