lettre ouverte aux retraités concernant la hausse de la CSG

lettre ouverte aux retraités concernant la hausse de la CSG

Madame, Monsieur

Dans nos rencontres et à la lecture de vos courriers, je perçois des inquiétudes sur les conséquences de la hausse de la contribution généralisée (CSG) sur le pouvoir d’achat des retraités. Je vous remercie de m’en faire part et je souhaite vous apporter des éléments de réponse.

Redonner du pouvoir d’achat aux travailleurs est un engagement du Président de la République. Pour y parvenir, il a été décidé de baisser les cotisations maladie et les cotisations d’assurance chômage des actifs. Pour compenser, les élus de la majorité ont voté une augmentation de 1,7 point de la contribution sociale généralisée (CSG) . La CSG pèse sur toutes les catégories de revenus et permet ainsi une mise à contribution plus forte des revenus du capital pour financer notre protection sociale.

La participation des retraités au financement de la protection sociale est un enjeu de solidarité entre les générations.

En effet, à revenu équivalent, le niveau de vie d’un couple d’actifs avec enfants à charge est plus faible que celui d’un couple de retraités sans personnes à charge.

Concrètement, seuls les retraités soumis au taux normal de CSG fixé à ce jour à 6,6% sont concernés par la hausse du taux de 1,7 point. Les retraités les plus modestes restent préservés de toute augmentation, qu’ils soient exonérés (environ 4 millions de pensionnés) ou soumis au taux réduit de 3,8 % (environ 1,8 million de pensionnés).

Ainsi, seront toujours exonérés :

    • les retraités dont les revenus annuels sont inférieurs à 10 996 euros (pour une personne seule) et 16 868 euros (pour un couple)

et resteront soumis au taux réduit de 3,8 %

  •  les retraités dont le revenu est inférieur à 14 375 euros (pour une personne seule) ou 22 051 euros (pour un couple) .

Pour les autres retraités, soit 8 millions de pensionnés du régime général (60% des titulaires d’une pension) pourront, selon les cas, voir leur augmentation de CSG compensée par l’exonération de la taxe d’habitation.

L’exonération de la taxe d’habitation offre un gain de pouvoir d’achat pour les ménages et notamment les retraités.

Près de 80% des foyers seront dispensés graduellement du paiement de la taxe d’habitation au titre de leur résidence principale d’ici 2020. En 2018 et en 2019, la taxe d’habitation sera abattue de 30% puis de 65%.

Cette mesure concernera les foyers dont les ressources n’excèdent pas, pour une part, 27 000 euros de revenu fiscal de référence majorées de 8 000 euros pour les deux demi-parts suivantes, soit 43 000 euros pour un couple, puis 6 000 euros par demi-part supplémentaire. À terme, chaque ménage bénéficiaire fera une économie moyenne de 550 € par an.

En définitive, 80% des retraités verront, du fait de ces deux mesures, leur pouvoir d’achat augmenter.

Concernant les retraités en établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). Le gestionnaire dl’EHPAD sans but lucratif  restituera le bénéfice des exonérations de taxe d’habitation. Cela pourra prendre la forme  soit d’une réduction du tarif d’hébergement, soit d’un remboursement par l’établissement.

J’espère que ces éléments répondront à vos préoccupations et soyez sûr(e) qu’aux côtés de mes collègues députés du groupe La République En Marche, je veillerai à ce que le pouvoir d’achat de nos aînés soit préservé.

Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, à l’expression de mes salutations les meilleures.

Christelle Dubos

Députée de Gironde

2 commentaires

  1. Au moins vos explications sont claires, mais comment cela sera géré au niveau des Caisses de retraite et des Centres des impôts.

    1. Author

      Bonjour et merci pour votre question.
      La CSG nouvelle reste prélevée à la source des pensions versées. Pour une pension de retraite au taux global de CSF de 8,3%, le taux de CSG déductible de l’impôt sur le revenu est de 5,9%. Avec la mise en place du prélèvement à la source mis chaque caisse de retraite assurera le prélèvement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *