actualité

Lequel ira à l’Assemblée ? (Sud Ouest)

Extrait de Sud Ouest
du 15/06/2017

 

1 Ce qu’ils disent… du rôle de député

Christelle Dubos « Le député est bien sûr celui qui vote les lois à l’assemblée, mais surtout qui y travaille en commission, pas en fonction du prestige de la commission, mais selon ses compétences, son parcours personnel et son envie de participer au débat. Sur le terrain, je serai toujours au contact des attentes et des besoins des gens, pour faire remonter ce qui fonctionne ou pas, pour évaluer les lois. Le mouvement du président Macron est basé sur l’écoute, la bienveillance et le partage, toujours dans cette idée de favoriser la discussion. »

2 La droite, la gauche et le phénomène En Marche !

C. D. « On (La République en marche) chamboule tout, parce qu’on est sur un programme et non sur un parti. Les Français ont du mal à penser en termes de transversalité car on ne rentre pas dans une case. Mais c’est en train de changer. On a taclé le président en disant qu’il était issu d’un gouvernement de gauche, et on me reproche maintenant de représenter un gouvernement de droite ! Le Premier ministre est de droite, les ministres viennent de tous horizons, mais nous sommes élus par rapport à un programme, bien au-delà des clivages. »

3 La réforme territoriale et la métropolisation

C. D. « On parle de ‘‘la mort programmée des Départements’’ comme on parlait de celle des communes, et même des Régions… La loi NOTRe (réforme territoriale, ndlr) a certes poussé à la fusion, parfois au forceps, des EPCI (les Communautés de communes par exemple, ndlr), mais a aussi le mérite de clarifier les compétences de chaque collectivité. Après, c’est à nous d’utiliser les connaissances et compétences de chacun pour travailler ensemble sur des projets. Quant à la métropolisation, je serai bien sûr vigilante, car on ne peut pas ‘‘métropoliser’’ la Gironde comme on l’a fait avec le Grand Lyon, dans le Rhône. »

4 La viticulture, les pesticides et l’écologie

C. D. « Il y a encore un gros travail à faire de modernisation des exploitations pour que les agriculteurs se protègent mieux – ils sont les premiers concernés – et protègent les riverains. Mais beaucoup, notamment chez les jeunes agriculteurs, n’utilisent déjà plus de produits dangereux. La sortie des pesticides, à terme, ils y arriveront. »

propos recueillis par gabriel blaise

gironde@sudouest.fr

Suivez-nous sur les réseaux sociaux..

0 comments on “Lequel ira à l’Assemblée ? (Sud Ouest)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *