Hausse de la CSG, pourquoi ?

Hausse de la CSG, pourquoi ?

La hausse de la CSG permet de faire peser le financement de la protection sociale sur une assiette plus large que celle des salaires.

 

Ce n’est pas la première fois que des charges sociales seront basculées vers la CSG. Déjà en 1998 (gouvernement Jospin), la suppression d’une cotisation maladie avait été financée par une hausse de CSG.

La mesure

Pour compenser la suppression des cotisations salariales sur le chômage et la maladie (3,15% du salaire brut), la CSG va augmenter  de 1,7 point, sauf sur les indemnités chômage sur les retraités modestes bénéficiant d’un taux réduit de CSG.

La CSG et les retraités

La hausse de la CSG ne concernera que les retraités qui paient actuellement la CSG à taux plein (6,6 %). Ce taux s’applique pour des revenus annuels supérieur

  • à 14.375 euros par an pour un célibataire, soit 1.200 euros par mois ou
  • à 22.051 euros par an pour un couple, soit 1.850 euros par mois.
NNe seront pas concernés, les retraités…
  • qui paient le taux réduit de CSG (3,8 %), soit 1,8 million de pensionnés,
  • qui sont totalement exonérés de CSG, soit 4 millions de personnes.

Sur une pension de 1.500 euros par mois, + 1,7 point de CSG représente près de 25 euros de prélèvement supplémentaire.


[button link= »https://christelledubos.fr/hausse-de-la-csg-qui-est-concerne/ » color= »grey »]« Aux plus aisés des retraités, je leur demanderai cet effort pour avoir un système plus intelligent pour leurs enfants et leurs petits-enfants » Emmanuel Macron.[/button]

Mais, les retraités vont aussi bénéficier de la suppression de la taxe d’habitation, comme 80 % des Français ; ils auront donc un gain de pouvoir d’achat.

[button link= »https://www.facebook.com/enmarchegironde/?ref=nf&hc_ref=NEWSFEED » color= »black »]En Marche![/button]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *